Université de Liège Réseau des Bibliothèques

BICTEL/e - ULg
Serveur institutionnel des thèses de doctorat



Nouvelles thèses
dans BICTEL/e - ULg
  • Palm, Mélanie - Etude de la faculté des protéines MX porcines à conférer une résistance contre le virus influenza A et contribution à l'identification du mécanisme impliqué
  • Dermine, Martin - TESTING CANDIDATE EFFECTORS CONTRIBUTING TO RESISTANCE TO PNEUMOVIRUSES
  • Cantinieaux, Dorothée - Le milieu conditionné de cellules souches mésenchymateuses: une alternative prometteuse à la transplantation de cellules souches mésenchymateuses après lésion de la moelle épinière
Présentation Recherche thèse Dépôt thèse Accès
gestionnaires
 
Page de résumé pour ULgetd-01032010-182938

Auteur : Pignon, Jean-Christophe
E-mail de l'auteur : jcpignon@student.ulg.ac.be
URN : ULgetd-01032010-182938
Langue : Français/French
Titre : Mécanismes d'action des androgènes sur l'expression des récepteurs de la famille du récepteur à l'EGF dans les cellules cancéreuses prostatiques : implication dans l'évolution des tumeurs vers l'hormono-indépendance. Mots-clés
Intitulé du diplôme : Doctorat en sciences biomédicales et pharmaceutiques
Département : Médecine - Département des sciences précliniques
Jury :
Nom : Titre :
CERALINE, Jocelyn Membre du jury/Committee Member
CLOSSET, Jean Membre du jury/Committee Member
MULLER, Marc Membre du jury/Committee Member
TOMBAL, Bertrand Membre du jury/Committee Member
FOIDART, Jean-Michel Président du jury/Committee Chair
WALTREGNY, David Promoteur/Director
WINKLER, Rose Promoteur/Director
Mots-clés :
  • EGFR
  • ERBB2
  • AARdeltaCTD
  • AR
  • cancer de la prostate hormono-indépendant /hormone refractory prostate cancer
  • cancer de la prostate/prostate cancer
Date de soutenance : 2010-01-08
Type d'accès : Public/Internet
Résumé :

La dépendance de la croissance des tumeurs prostatiques vis-à-vis des androgènes est mise à profit pour traiter les cancers diagnostiqués à un stade avancé. L’ablation androgénique entraine inévitablement l’apparition de cancers résistants à la thérapie antihormonale. Dans ces cancers, la signalisation du récepteur aux androgènes (RA) semble réactivée par différents mécanismes, en dépit de la concentration sérique réduite en androgènes. A coté de la signalisation androgénique, la signalisation induite par les récepteurs de la famille du REGF (encore appelée famille ERBB) est impliquée dans la prolifération, la survie, l’invasion et l’angiogenèse du cancer de la prostate. Ces récepteurs sont aussi capables de se substituer aux androgènes pour activer le RA.

Des résultats antérieurs obtenus par d’autres équipes ont montré que les androgènes régulaient l’expression du REGF et d’ERBB2 dans les cellules cancéreuses prostatiques, sans préciser à quel(s) niveau(x) s’effectue cette régulation. Le but de ce travail est de déterminer par quels mécanismes les androgènes agissent pour contrôler l’expression des récepteurs ERBB1-3 dans des lignées cancéreuses prostatiques présentant différentes sensibilités aux androgènes, à savoir les cellules LNCaP dont la prolifération est androgéno-dépendante et les cellules 22Rv1 dont la prolifération est androgéno-indépendante. En plus du RA, les cellules 22Rv1 expriment un RA dépourvu du domaine carboxy-terminal contenant le domaine de liaison à l’hormone (RAΔCTD) et dont l’origine et la fonction n’étaient pas connues.

Dans les cellules LNCaP, nous avons montré que le RA activé par la dihydrotestostérone (DHT) stimule le taux des transcrits et des protéines REGF et répriment ceux d’ERBB2 en agissant à un niveau transcriptionnel. La DHT n’influence pas les taux d’ERBB3. Dans les cellules 22Rv1, la DHT n’influence pas les taux du REGF et d’ERBB2 ni le taux des transcrits de trois gènes endogènes androgéno-sensibles que nous avons testés.

A l’aide de siRNA dirigés contre la région codant le domaine amino-terminal (NTD) ou carboxy-terminal du RA, nous avons montré que le RAΔCTD résulte de la présence de transcrit différent de celui codant la forme longue. La capacité de ces siRNA à éteindre l’expression de la forme longue, ou de la forme longue et de la forme courte du RA, nous a permis d’étudier la contribution des deux isoformes à réguler l’expression de gènes et la viabilité des cellules 22Rv1. Nous avons ainsi montré que la présence du RAΔCTD contrôle le taux des protéines REGF et ERBB2 à un niveau post-transcriptionnel. De plus, le RAΔCTD et dans une moindre mesure, le RA contribuent à l’expression des trois gènes androgéno-sensibles endogènes testés et à la viabilité des cellules 22Rv1 cultivées dans un milieu appauvri en stéroïdes. Une inhibition plus importante de la viabilité cellulaire était observée en présence d’un inhibiteur tyrosine kinase des récepteurs.

En conclusion, notre étude montre que différents mécanismes régulés par les androgènes ou leurs récepteurs contrôlent l’expression du REGF et d’ERBB2 dans des cellules présentant différentes sensibilités aux androgènes. Nous avons par ailleurs identifié le RAΔCTD comme un régulateur important du phénotype hormono-réfractaire des cellules 22Rv1. Des études complémentaires devront déterminer si la participation du RAΔCTD à la viabilité des cellules 22Rv1 passe par la régulation de l’expression du REGF ou d’ERBB2. De plus, si l’expression du RAΔCTD venait à se confirmer dans les cancers de la prostate, le développement de nouvelles thérapies ciblant le domaine NTD ou l’expression du RA constituerait une alternative intéressante aux thérapies actuelles dirigées contre le CTD.

Autre version :
Fichiers :
Nom du fichier Taille Temps de chargement évalué (HH:MI:SS)
Modem 56K ADSL
[Public/Internet] ThJCPIGNON.pdf 4.53 Mb 00:10:47 00:00:24

Bien que le maximum ait été fait pour que les droits des ayants-droits soient respectés, si un de ceux-ci constatait qu'une oeuvre sur laquelle il a des droits a été utilisée dans BICTEL/e ULg sans son autorisation explicite, il est invité à prendre contact le plus rapidement possible avec la Direction du Réseau des Bibliothèques.


Parcourir BICTEL/e par Auteur|Département | Rechercher dans BICTEL/e


© Réseau des Bibliothèques de l'ULg, Grande traverse, 12 B37 4000 LIEGE