Université de Liège Réseau des Bibliothèques

BICTEL/e - ULg
Serveur institutionnel des thèses de doctorat



Nouvelles thèses
dans BICTEL/e - ULg
  • Stiepen, Arnaud - Dynamics and compisition of Mars and Venus upper atmospheres observed by the ultraviolet spectrographs on board Mars Express and Venus Express/ Dynamique et composition des atmosphères supérieures de Mars et Vénus observées par les spectrographes ultraviolets à bord de Mars Express et Vénus Express
  • Collignon, Amandine - Abondance et variabilité des méduses en Baie de Calvi (Corse)
  • Hermans, Thomas - Integration of near-surface geophysical, geological and hydrogeological data with multiple-point geostatistics in alluvial aquifers
Présentation Recherche thèse Dépôt thèse Accès
gestionnaires
 
Page de résumé pour ULgetd-04282010-183920

Auteur : Von Hoffmann, Viktoria
E-mail de l'auteur : V.VonHoffmann@ulg.ac.be
URN : ULgetd-04282010-183920
Langue : Français/French
Titre : Goûter le monde. Pour une Histoire culturelle du Goût à l'époque moderne.
Intitulé du diplôme : Doctorat en histoire , art et archéologie
Département : Philo & Lettres - Département des sciences historiques
Jury :
Nom : Titre :
Delfosse, Annick Membre du jury/Committee Member
Howes, David Membre du jury/Committee Member
Scholliers, Peter Membre du jury/Committee Member
Bierlaire, Franz Président du jury/Committee Chair
Havelange, Carl Promoteur/Director
Mots-clés :
  • dégoût
  • anthropologie historique
  • cultures sensibles
  • goût
  • histoire culturelle
  • sensorialités basses
  • alimentation
  • époque moderne
Date de soutenance : 2010-05-07
Type d'accès : Restreint/Intranet
Résumé :

La thèse s’ouvre par le constat d’une absence d’études véritablement consacrées à l’histoire du goût. La remarque peut surprendre, car les intitulés de la riche bibliographie des Food Studies laissent croire que les études gustatives foisonnent dans les bibliothèques, notamment depuis les travaux de Jean-Louis Flandrin qui, parmi les premiers, a contribué à faire de l’alimentation un sujet digne d’histoire. Une analyse plus attentive du contenu révèle cependant une tendance massive des chercheurs à réduire le goût au seul registre culinaire, laissant dans l’ombre les autres dimensions qu’il pourrait prendre.

Depuis peu cependant, un nouveau champ de recherches paraît émerger des Food Studies, majoritairement représenté par des ouvrages anglo-saxons, centré non sur ce qui se mange, mais sur ce qui se dit et se pense du goût, dans la mesure où ce qui se dit et se pense traduit une expérience collective et son intériorisation culturelle. Refusant de cantonner l’étude du goût au seul registre culinaire, l’étude proposée s’inscrit dans cette perspective nouvelle, se situant au croisement de l’histoire culturelle des sensibilités, des Food Studies et de l’anthropologie historique, utilisant notamment les réflexions fécondes de Philippe Descola. Plus que l’histoire de la cuisine, elle propose de mettre en lumière l’histoire d’un sens, révélant dans son sillage l’évolution d’un rapport au monde des hommes d’Ancien Régime. Elle interroge notamment les raisons historiques qui ont permis l’émergence de la gastronomie au XIXe siècle, témoignage d’une valorisation inédite du goût sur la scène sociale.

Consacrée à l’étude des représentations du goût dans l'aire culturelle française des XVIIe et XVIIIe siècles, la thèse se base sur l’exploitation d’un corpus documentaire large composé de sources de natures variées. Les discours philosophiques, religieux, culinaires et médicaux constituent les quatre registres principaux de cette étude.

Explorant la genèse et la construction d’une culture gustative moderne, elle révèle d’abord la dévalorisation séculaire du goût. Situé traditionnellement au bas de la hiérarchie des sens, le goût est longtemps perçu comme un sens inférieur, matériel, corporel et animal. Il se réduit à la seule dimension de l’extériorité, révélant la porosité des frontières entre l’homme et l’animal, que l’homme classique voudrait oublier. Considéré comme inutile au développement de la connaissance – par rapport à un sens éminent comme la vue – et dangereux pour la vertu – avec la gourmandise –, le goût est pendant longtemps laissé à la marge du savoir.

Mais entre l’époque classique et celle des Lumières, des indices de représentations nouvelles apparaissent, témoins d’un déplacement des significations culturelles du goût. Les premiers à le suggérer sont les cuisiniers qui, au milieu du XVIIe siècle, décident de consacrer les préfaces de leurs livres de recettes à des propos plus généraux sur le goût ou la cuisine, premières tribunes d’une célébration des plaisirs gourmands. Les intellectuels trouvent par ailleurs désormais utile de consacrer de larges débats au goût, dès lors qu’il est doté d’un sens figuré, propice à l’émergence d’un faisceau de métaphores les plus variées – « goût de Dieu » des mystiques, « bon goût » de l’honnête homme et « Goût » esthétique. Toutes cependant, malgré leurs différences intrinsèques, se rejoignent pour révéler l’émergence d’une nouvelle modalité sensorielle, qui se caractérise par l’immédiateté de son action et l’émotion qu’elle occasionne. Mais surtout, le goût se caractérise par l’indicible d’un sens profondément individuel. Longtemps laissé à la périphérie des discours, le goût, désormais devenu une entité duelle, à la croisée du corps et de l’esprit, se déploie dans l’espace d’une intériorité proprement humaine, ce qui lui permet d’être pensé et discuté par les savants, les philosophes et le monde cultivé dans son ensemble.

Autre version :
Fichiers :
Nom du fichier Taille Temps de chargement évalué (HH:MI:SS)
Modem 56K ADSL
[Restreint/Intranet] tabledesmatieres.doc 117.76 Kb 00:00:16 < 00:00:01
Fichiers accessibles par l'Internet [Public/Internet] ou que par l'Intranet [Restreint/Intranet].

Bien que le maximum ait été fait pour que les droits des ayants-droits soient respectés, si un de ceux-ci constatait qu'une oeuvre sur laquelle il a des droits a été utilisée dans BICTEL/e ULg sans son autorisation explicite, il est invité à prendre contact le plus rapidement possible avec la Direction du Réseau des Bibliothèques.


Parcourir BICTEL/e par Auteur|Département | Rechercher dans BICTEL/e


© Réseau des Bibliothèques de l'ULg, Grande traverse, 12 B37 4000 LIEGE