Université de Liège Réseau des Bibliothèques

BICTEL/e - ULg
Serveur institutionnel des thèses de doctorat



Nouvelles thèses
dans BICTEL/e - ULg
  • Guldenmund, Pieter - Awareness Lost: a neuroimaging-based comparison between pathological and pharmacological loss of consciousness
  • Demoulin, Stéphanie - Altérations fonctionnelles des cellules dendritiques dans la cancérisation du col utérin
  • Boulanger, Marie - Le self dans la schizophrénie et le trouble bipolaire. Evaluation et remédiation
Présentation Recherche thèse Dépôt thèse Accès
gestionnaires
 
Page de résumé pour ULgetd-04302009-181030

Auteur : Boutaayamou, Mohamed
E-mail de l'auteur : mboutaayamou@ulg.ac.be
URN : ULgetd-04302009-181030
Langue : Français/French
Titre : Méthode de Perturbation pour la Modélisation par Éléments Finis des Systèmes Électrostatiques en Mouvement - Application aux MEMS Électrostatiques
Intitulé du diplôme : Doctorat en sciences de l'ingénieur
Département : FSA - Département d'électricité, électronique et informatique
Jury :
Nom : Titre :
DUYSINX, Pierre Membre du jury/Committee Member
GEUZAINE, Christophe Membre du jury/Committee Member
KRAHENBUHL, Laurent Membre du jury/Committee Member
PIRIOU, Francis Membre du jury/Committee Member
ROCHUS, Véronique Membre du jury/Committee Member
SABARIEGO, Ruth V. Membre du jury/Committee Member
GOLINVAL, Jean-Claude Président du jury/Committee Chair
DULAR, Patrick Promoteur/Director
Mots-clés :
  • perturbation method / méthode de perturbation
  • moving conductors/conducteurs en mouvement
  • MEMS
  • finite element method / méthode des éléments finis
  • electrostatic forces/forces électrostatiques
  • field distortions / distorsions du champ
Date de soutenance : 2009-03-05
Type d'accès : Public/Internet
Résumé :

La modélisation par éléments finis des conducteurs en mouvement nécessite généralement des calculs successifs et le remalliage de certaines régions. Une modélisation 3D de géométries complexes par les techniques classiques nécessite dès lors de gros efforts en terme

de temps de calcul.

Dans cette thèse, une méthode originale basée sur une approche par sous-problèmes, appelée méthode de perturbation, a été développée. Utilisant la méthode des éléments finis, cette technique consiste à subdiviser un problème entier en sous-problèmes. La complexité du problème initial est par conséquent diminuée en ne se concentrant que sur les zones les plus pertinentes. Appliquée aux systèmes en mouvement, la méthode de perturbation permet d'exploiter les résolutions antérieures au lieu d'effectuer un nouveau calcul pour chaque position.

L'analyse par la méthode de perturbation des microsystèmes

électromécaniques (MEMS) électrostatiques comprenant des parties en déplacement ou en déformation est en outre considérée dans ce travail. Il est notamment question de démontrer l'implication naturelle de cette approche pour des simulations plus efficaces et plus précises des MEMS électrostatiques.

Autre version :
Fichiers :
Nom du fichier Taille Temps de chargement évalué (HH:MI:SS)
Modem 56K ADSL
[Public/Internet] these_M.Boutaayamou_2009.pdf 5.37 Mb 00:12:46 00:00:28

Bien que le maximum ait été fait pour que les droits des ayants-droits soient respectés, si un de ceux-ci constatait qu'une oeuvre sur laquelle il a des droits a été utilisée dans BICTEL/e ULg sans son autorisation explicite, il est invité à prendre contact le plus rapidement possible avec la Direction du Réseau des Bibliothèques.


Parcourir BICTEL/e par Auteur|Département | Rechercher dans BICTEL/e


© Réseau des Bibliothèques de l'ULg, Grande traverse, 12 B37 4000 LIEGE