Université de Liège Réseau des Bibliothèques

BICTEL/e - ULg
Serveur institutionnel des thèses de doctorat



Nouvelles thèses
dans BICTEL/e - ULg
  • Brabant, Christian - Etude du rôle des mécanismes d’apprentissage dans le développement des effets renforçants de la cocaïne chez l’animal : implication des récepteurs histaminergiques H3
  • Boukary, Abdou Razac - Epidémiologie de la brucellose et de la tuberculose animales dans les milieux urbain, périurbain et rural au Niger
  • Bouabidi, Abderrahim - Etude Critique des Différentes Approches de Validation des Méthodes Analytiques
Présentation Recherche thèse Dépôt thèse Accès
gestionnaires
 
Page de résumé pour ULgetd-06132011-131356

Auteur : MELICE, Anne
E-mail de l'auteur : Anne.Melice@ulg.ac.be
URN : ULgetd-06132011-131356
Langue : Français/French
Titre : Prophétisme, hétérodoxie et dissidence. L’imaginaire kimbanguiste en mouvement
Intitulé du diplôme : Doctorat en sciences politiques et sociales (ISHS)
Département : Institut de sciences humaines et sociales
Jury :
Nom : Titre :
Filip De Boeck, Filip Membre du jury/Committee Member
Petit, Pierre Membre du jury/Committee Member
Razy, Elodie Membre du jury/Committee Member
Sarró, Ramon Membre du jury/Committee Member
Poncelet, Marc Président du jury/Committee Chair
Rubbers, Benjamin Promoteur/Director
Mots-clés :
  • Bakongo
  • Congo-Kinshasa
  • Simon Kimbangu
  • Eglise kimbanguiste/Kimbanguist Church
Date de soutenance : 2011-03-17
Type d'accès : Restreint/Intranet
Résumé :

La thèse est divisée en trois parties et en sept chapitres. L’introduction générale contient, après la description de l’objet, un état de la question relatif aux Églises indépendantes africaines, la problématique, une discussion des concepts transversaux, la méthodologie et le plan général. Dans la perspective d’une anthropologie dynamique, le travail s’emploie à rendre compte des mouvements qui animent l’imaginaire, c’est-à-dire les croyances partagées, et les pratiques du kimbanguisme d’abord, de l’Église kimbanguiste ensuite.

La première partie est consacrée au thème du prophétisme kimbanguiste de 1921 à aujourd’hui. Elle est subdivisée en deux chapitres. Le premier décrit et analyse l’intrication entre le religieux et le politique dans le prophétisme initial de Kimbangu à l’époque coloniale et dans le « prophétisme d’Église » depuis l’Indépendance. Le deuxième chapitre traite de la dimension thaumaturgique essentielle au prophétisme et en envisage les manifestations officielles mais aussi officieuses, en marge de l’Église, dans le contexte de la multiplication des Églises de guérison et des Églises de réveil. Cette partie s’achève sur un essai d’interprétation de la spécificité du prophétisme kimbanguiste aujourd’hui.

La deuxième partie envisage la constitution de l’orthodoxie au sein de l’Église kimbanguiste depuis les années 1960, l’apparition d’une hétérodoxie dans les années 1990, puis la réintégration de cette hétérodoxie menant à la constitution d’une nouvelle orthodoxie depuis les années 2000. Cette partie est divisée en trois chapitres. Le premier porte sur la croyance partagée en la trinité incarnée ; le deuxième sur l’afrocentrisme et l’ethnocentrisme qui coexistent avec un universalisme déclaré ; le troisième sur la dimension millénariste fondamentale dans l’imaginaire théologico-politique de la doctrine de l’Église kimbanguiste. L’analyse diagnostique une série de recentrements : sur la figure du « chef spirituel », sur les Bakongo, sur les Africains et sur la cité sainte des Kimbanguistes, Nkamba.

La troisième partie dépeint et explique un phénomène récent : la dissidence qui, depuis 2002, déchire l’Église et en particulier, la descendance de Simon Kimbangu. Comme cette dissidence est apparue à l’occasion d’une succession au titre de « chef spirituel », en 2001, un chapitre est d’abord consacré au mode de succession dans l’Église depuis 1958. Il fait en outre apparaître que depuis les années 1990, de fortes tensions concurrentielles préparaient le terrain à la dissidence. Un deuxième chapitre est centré sur la dissidence actuelle. Il en dégage les causes et les enjeux, en particulier l’appropriation des pouvoirs charismatique et économique. L’auteur constate que ces forces apparemment centrifuges ne débouchent pas sur un schisme à proprement parler, et que de part et d’autre, du côté de l’Église comme du côté des dissidents, est paradoxalement affirmée l’idée d’une Église kimbanguiste « une et indivisible ». La dissidence n’est pas l’expression d’un conflit démocratique, mais, au contraire, du privilège théologico-politique du centre.

La thèse dans son ensemble montre que les mouvements qui traversent l’Église jusque dans ses diasporas sont ultimement rapportés au privilège du centre. La conclusion cherche à cerner la position de l’Église dans le Congo d’aujourd’hui. Elle met en évidence, d’une part, la position respectueuse de l’Église par rapport aux autorités politiques et, d’autre part, l’incompatibilité foncière entre le processus démocratique en cours et la conception théologico-politique de la doctrine kimbanguiste actuelle. L’extraterritorialité revendiquée pour la cité sainte des Kimbanguistes, Nkamba, reflète cette incompatibilité et constitue un élément de désaccord avec les autorités politiques.

Autre version :
Fichiers :
Nom du fichier Taille Temps de chargement évalué (HH:MI:SS)
Modem 56K ADSL
[Restreint/Intranet] 01sommaire.pdf 351.01 Kb 00:00:50 00:00:01
[Restreint/Intranet] 02Plan.pdf 207.08 Kb 00:00:29 00:00:01
Fichiers accessibles par l'Internet [Public/Internet] ou que par l'Intranet [Restreint/Intranet].

Bien que le maximum ait été fait pour que les droits des ayants-droits soient respectés, si un de ceux-ci constatait qu'une oeuvre sur laquelle il a des droits a été utilisée dans BICTEL/e ULg sans son autorisation explicite, il est invité à prendre contact le plus rapidement possible avec la Direction du Réseau des Bibliothèques.


Parcourir BICTEL/e par Auteur|Département | Rechercher dans BICTEL/e


© Réseau des Bibliothèques de l'ULg, Grande traverse, 12 B37 4000 LIEGE