Université de Liège Réseau des Bibliothèques

BICTEL/e - ULg
Serveur institutionnel des thèses de doctorat



Nouvelles thèses
dans BICTEL/e - ULg
  • Brabant, Christian - Etude du rôle des mécanismes d’apprentissage dans le développement des effets renforçants de la cocaïne chez l’animal : implication des récepteurs histaminergiques H3
  • Boukary, Abdou Razac - Epidémiologie de la brucellose et de la tuberculose animales dans les milieux urbain, périurbain et rural au Niger
  • Bouabidi, Abderrahim - Etude Critique des Différentes Approches de Validation des Méthodes Analytiques
Présentation Recherche thèse Dépôt thèse Accès
gestionnaires
 
Page de résumé pour ULgetd-06202011-112533

Auteur : Farah, Jihad
E-mail de l'auteur : Jihad.Farah@doct.ulg.ac.be
URN : ULgetd-06202011-112533
Langue : Français/French
Titre : Différenciations sociospatiales et gouvernance municipale dans les banlieues de Beyrouth - à travers l'exemple du Sahel AlMatn AlJanoubi et des municipalités de Chiyah, Ghobeiri et Furn AlChebbak
Intitulé du diplôme : Doctorat en art de bâtir et urbanisme
Département : FSA - Département ArGEnCo
Jury :
Nom : Titre :
Balbo, Marcello Membre du jury/Committee Member
Dorier-Apprill, Elisabeth Membre du jury/Committee Member
Leloup, Fabienne Membre du jury/Committee Member
Telvizian, Leon Membre du jury/Committee Member
Verdeil, Eric Membre du jury/Committee Member
Reiter, Sigrid Président du jury/Committee Chair
Teller, Jacques Promoteur/Director
Mots-clés :
  • Différenciations sociospatiales/Sociospatial differentiations; Fragmentation urbaine/Urban fragmenta
Date de soutenance : 2011-07-05
Type d'accès : Public/Internet
Résumé :

La thèse s’inscrit dans le débat sur une des “grandes questions urbaines contemporaines”: comment dans la multiplication des projets individuels et collectifs de plus en plus fragmentés se construit la ville d’aujourd’hui?

Dans un contexte d’étalement urbain continu et de crise des “grands récits” de la modernité, l’individu comme le groupe connaît de plus en plus de difficultés à trouver sa place, son “lieu”, en ville. La recherche de l’entre-soi et l’altérité devient de plus en plus importante dans cette quête.

La thèse revient sur les différents concepts traitant des différenciations sociospatiales en ville (ségrégation, marginalisation, relégation, fragmentation). Elle remarque que ces concepts favorisent une lecture systémique de la réalité urbaine où les éléments factoriels économiques, culturels et politiques ont un rôle central dans l’explication. Tout en se mettant dans la continuité de ces travaux, la thèse privilégie une lecture se basant sur trois entrées:

- La crise de citoyenneté urbaine (crise de définitions de la ville, de ses limites, de ses citoyens, de leurs droits et surtout de sa gouvernance) comme principale grille explicative

- Le local. Ce dernier étant d’une part l’échelle où ces différenciations sociospatiales sont les plus manifestes, et d’autre part car c’est à cette échelle que les phénomènes systémiques doivent se “redéfinir” en s’inscrivant dans le contexte.

- Les périphéries et les banlieues où la cirse de citoyenneté est plus nette et où les acteurs locaux – dans un milieu à la recherche de sens, et en continuelle redéfinition – cherchent à avoir plus d’emprise sur leur milieu direct.

Dans ce contexte la thèse avance que les spécificités du local, notamment la gouvernance locale et la spécialisation économique ont un poids déterminant dans la définition des dynamiques territoriales et par suite des différenciations sociospatiales. Cette hypothèse est déclinée en deux hypothèses opérationnelles:

1. - L’une s’inscrivant dans une perspective historique: Si incontestablement des dynamiques induites de la globalisation affectent les différenciations sociospatiales dans l’espace beyrouthin, nous pensons que l’héritage d’un temps long dans ses dimensions politiques et économiques pèse encore fortement sur ces différenciations dans les banlieues de Beyrouth.

2. L’autre dans une perspective politique: La stabilisation du régime municipal est aujourd’hui la rationalité qui domine l’action municipale. Elle est déterminante de la gouvernance locale dans chaque commune et par suite consubstantielle de l’évolution des différenciations sociospatiales dans ces banlieues.

Les banlieues de Beyrouth, considérées comme cas révélateur, sont retenues pour comme terrain d’étude

Deux méthodes d’analyse complémentaires sont mobilisées. L’une dite diachronique essaie de repérer les constantes et les variables dans l’histoire d’un district de ces banlieues comprenant les actuelles banlieues sud et sud-est, en insistant sur les rôles particuliers de la gouvernance et de l’économie. L’autre dite synchronique tente de souligner des liens entre des typologies de gouvernance urbaine différentes et leurs impacts en termes de différenciations sociospatiales en mobilisant le concept de régimes urbains.

Les principales conclusions sont:

- Des arrière-pays consolidés, avant l’étalement des villes centres, ayant leurs propres dynamiques: leur urbanisation, leurs économies et leurs gouvernances locale, leurs trajectoires propres connaissent très tôt la fragmentation urbaine (conclusion en porte-à-faux par rapport au corpus de la fragmentation soulignant le rôle fondateur de la globalisation)

- L’architecture du régime urbain local et sa recherche de stabilité interne affectent fortement l’articulation de l’échelle d’action locale aux échelles d’action supérieures. Comme elles affectent certaines formes de dynamiques territoriales locales (notamment celles inscrites dans le registre de construction identitaire des territoires). Toutefois elles semblent avoir moins d’impact sur les aspects centralités et flux des dynamiques territoriales.

- La fragmentation politique du territoire peut s’avérer une ressource importante pour les acteurs locaux pour négocier et s’approprier une place, un “lieu” dans les agglomérations urbaines d’aujourd’hui. D’autre part, devant la pression continue que connaissent les territoires urbains des périphéries pour se redéfinir et s’articuler à de nouvelles entités sociospatiales en formation, on peut observer dans certains cas de la véritable innovation en termes de politiques urbaines. Ces municipalités peuvent représenter, comme dans le cas de certaines dans les banlieues de Beyrouth, des laboratoires qui font émerger des nouveaux outils urbains qui pourront servir pour penser et gérer la ville à d’autres échelles.

Autre version :
Fichiers :
Nom du fichier Taille Temps de chargement évalué (HH:MI:SS)
Modem 56K ADSL
[Public/Internet] These_jihad_Farah_finale1.pdf 77.11 Mb 03:03:35 00:06:51

Bien que le maximum ait été fait pour que les droits des ayants-droits soient respectés, si un de ceux-ci constatait qu'une oeuvre sur laquelle il a des droits a été utilisée dans BICTEL/e ULg sans son autorisation explicite, il est invité à prendre contact le plus rapidement possible avec la Direction du Réseau des Bibliothèques.


Parcourir BICTEL/e par Auteur|Département | Rechercher dans BICTEL/e


© Réseau des Bibliothèques de l'ULg, Grande traverse, 12 B37 4000 LIEGE