Université de Liège Réseau des Bibliothèques

BICTEL/e - ULg
Serveur institutionnel des thèses de doctorat



Nouvelles thèses
dans BICTEL/e - ULg
  • Brabant, Christian - Etude du rôle des mécanismes d’apprentissage dans le développement des effets renforçants de la cocaïne chez l’animal : implication des récepteurs histaminergiques H3
  • Boukary, Abdou Razac - Epidémiologie de la brucellose et de la tuberculose animales dans les milieux urbain, périurbain et rural au Niger
  • Bouabidi, Abderrahim - Etude Critique des Différentes Approches de Validation des Méthodes Analytiques
Présentation Recherche thèse Dépôt thèse Accès
gestionnaires
 
Page de résumé pour ULgetd-06252012-100306

Auteur : Mahyou, Hamid
E-mail de l'auteur : Hamid.Mahyou@student.ulg.ac.be
URN : ULgetd-06252012-100306
Langue : Anglais/English
Titre : Application of geomatics for the assessment of pastoral ressources in Morocco
Intitulé du diplôme : Doctorat en sciences
Département : FS - Département des sciences et gestion de l'environnement
Jury :
Nom : Titre :
Badraoui, M. Membre du jury/Committee Member
Ozer, Pierre Membre du jury/Committee Member
Van Wesemael, B. Membre du jury/Committee Member
Paul, Roger Président du jury/Committee Chair
Balaghi, Riad Promoteur/Director
Tychon, Bernard Promoteur/Director
Mots-clés :
  • phytogeography
  • Drought monitoring
  • Arid rangeland
  • hyperspectral
  • desertification
  • geomatics
Date de soutenance : 2012-07-11
Type d'accès : Restreint/Intranet
Résumé :

Au Maroc, les terres de parcours sont des écosystèmes portant une végétation naturelle ou semi naturelle composée de steppes, arbustes et prairies, utilisés essentiellement pour la production animale, le climat et le sol étant très défavorables pour l’agriculture. Ces terres occupent une superficie de plus de 33 millions d'hectares entre les isohyètes de 100 et 400 mm. Elles offrent des moyens de subsistance à des milliers de personnes et protègent le pays d’une désertification rapide. L'objectif principal de cette étude est de fournir aux scientifiques et aux décideurs des outils méthodologiques permettant d'évaluer les parcours arides du Maroc basés sur la géomatique et les données biophysiques. Cette étude est divisée en quatre parties:

1. La première partie présente un aperçu sur la menace de la désertification, en détermine les causes et analyse ses conséquences sur les parcours au Maroc à partir de sources bibliographiques, des statistiques, des données climatiques et des cartes thématiques disponibles. Au Maroc les terres de parcours se retrouvent sur dix zones pastorales qui différent les unes des autres par leurs compositions floristiques et leurs conditions édapho-climatiques. L’analyse de la carte Globcover , montre que ces terres de parcours sont dominées essentiellement par les classes: sol nu, végétation herbacée, végétation arbustive décidue et mosaïque savane/arbuste ou forêt. Les zones pastorales les plus importantes en termes de superficie, notamment la zone saharienne, présaharienne et le Plateaux de l’Oriental et la Vallée de la Moulouya, présentent des taux de dégradation respectifs de 97, 89 et 69%. Les informations disponibles à partir de plusieurs zones pilotes montrent que les parcours Marocains sont menacés par la désertification. Les principales causes de cette dégradation sont les actions anthropiques, notamment le surpâturage et la mise en culture des parcours, accentuées par la variation climatique et la croissance démographique.

2. La seconde partie traite une étape importante dans la conception et la mise en œuvre des plans de gestion des risques de la sécheresse dans les zones pastorales. Elle concerne l’évaluation des risques de sécheresse dans les zones de parcours à l’aide de la télédétection spatiale. L’Indice de Végétation par Différence Normalisée (NDVI) ainsi que l’Indice d'état de la végétation (VCI), dérivés des images MODIS (250 m), ont été corrélés aux précipitations sur la période de 2000-2008. Les résultats montrent des corrélations significatives du NDVI (r = 0,72**) et du VCI (r = 0,42*) avec les précipitations de la saison précédente, indiquant ainsi que NDVI est un bon indicateur des changements de l’état de la végétation. Il peut par conséquent, être utilisé pour le suivi de la sécheresse dans la zone d'étude. Les valeurs de NDVI inférieure à 0,2 sont révélatrices de l'occurrence d’une sécheresse. Les valeurs de NDVI entre 0,20 et 0,28 indiquent des conditions météorologiques moyennes et les valeurs supérieures à 0,28 correspondent à des conditions humides.

3. La troisième partie présente une approche originale basée sur l’utilisation de la télédétection spatiale et les données biophysiques pour la cartographie de la dégradation des parcours arides au Maroc. La zone d’étude est localisée dans les terres de parcours des hauts plateaux du Maroc Oriental sur une superficie de 3.5 millions hectares. L’approche consiste en la combinaison des informations dérivant des images satellites Landsat TM avec la phytogéographie, la lithologie et les indicateurs de dégradation collectés sur le terrain. L’évaluation de la dégradation des parcours est basée sur les paramètres de la végétation, l’intensité de pâturage et l’importance de la mise en cultures des terres de parcours. Les résultats ont montré que cette approche est une méthode appropriée pour l’évaluation de la dégradation des parcours arides. Le degré de précision de la cartographie de la dégradation de ces parcours est de 93%. Les résultats montrent que 11, 36 et 30% de la superficie des parcours des hauts plateaux du Maroc Oriental connait une dégradation très sévère, sévère et moyenne, respectivement.

4. La quatrième partie porte sur l'évaluation du comportement spectrale des touffes d'alfa (Stipa tenacissima) dans différents états de dégradation des steppes d’alfa au niveau des hauts plateaux de l’Oriental Marocain, basée sur l’utilisation combinée des données hyperspectrales de terrain (350 - 2500 nm) et des photos numériques collectés durant l'automne et le printemps. Les photos numériques de touffes d'Alfa ont été prises avec un appareil photo numérique pour classer les touffes en fonction de leur pourcentage en feuilles vertes (touffes vertes, mixtes et sèches). Le logiciel « Assess software » (Image Analysis Software for Plant Disease Quantification, APS 2002) a été utilisé pour calculer le pourcentage de feuilles vertes dans la touffe d’alfa. Les données hyperspectrales de trois états végétatifs des touffes d’alfa (vertes, mixtes et les sèches) ont été collectées dans trois niveaux de dégradation des steppes d'Alfa (dégradation légère, modérée et sévère) avec l'ASD FieldSpec spectroradiometer® 3. Le test t apparié, la réflectance spectrale de différence normalisée (NDSR) et l’analyse discriminante pas à pas ont été utilisés pour la discrimination entre les différentes états de dégradation et végétatif. Les résultats ont montré une variabilité intra-spécifique des réflectances chez cette espèce. Le pourcentage de feuilles vertes dans les touffes contrôle la réponse spectrale de l’alfa. La discrimination entre les différents états des touffes était meilleure durant l’automne. Cette variabilité intra-spécifique de l’alfa limite la précision de la cartographie et l'évaluation des steppes d'alfa par les techniques conventionnelles de la télédétection spatiale.

Autre version :
Fichiers :
Nom du fichier Taille Temps de chargement évalué (HH:MI:SS)
Modem 56K ADSL
[Restreint/Intranet] PhDthesis_MAHYOU_2012.pdf 5.82 Mb 00:13:51 00:00:31
Fichiers accessibles par l'Internet [Public/Internet] ou que par l'Intranet [Restreint/Intranet].

Bien que le maximum ait été fait pour que les droits des ayants-droits soient respectés, si un de ceux-ci constatait qu'une oeuvre sur laquelle il a des droits a été utilisée dans BICTEL/e ULg sans son autorisation explicite, il est invité à prendre contact le plus rapidement possible avec la Direction du Réseau des Bibliothèques.


Parcourir BICTEL/e par Auteur|Département | Rechercher dans BICTEL/e


© Réseau des Bibliothèques de l'ULg, Grande traverse, 12 B37 4000 LIEGE