Université de Liège Réseau des Bibliothèques

BICTEL/e - ULg
Serveur institutionnel des thèses de doctorat



Nouvelles thèses
dans BICTEL/e - ULg
  • Kreusch, Marie - Graded-commutative nonassociative algebras: higher octonions and Krichever-Novikov superalgebras; their structures, combinatorics and non-trivial cocycles.
  • Simon, Ronnie Ernst - Lattice dynamics in antimony and tellurium based phase-change materials
  • Belleflamme, Alexandre - Detection of past and future atmospheric circulation changes over the North Atlantic region with the help of an automatic circulation type classification
Présentation Recherche thèse Dépôt thèse Accès
gestionnaires
 
Page de résumé pour ULgetd-09242009-171146

Auteur : Polis, Stéphane
E-mail de l'auteur : S.Polis@ulg.ac.be
URN : ULgetd-09242009-171146
Langue : Français/French
Titre : Étude de la modalité en néo-égyptien/Modality in Late Egyptian.
Intitulé du diplôme : Doctorat en langues et lettres
Département : Philo & Lettres - Département des sciences de l'Antiquité
Jury :
Nom : Titre :
Klinkenberg, Jean-Marie Membre du jury/Committee Member
Loprieno, Antonio Membre du jury/Committee Member
Vernus, Pascal Membre du jury/Committee Member
Malaise, Michel Président du jury/Committee Chair
Winand, Jean Promoteur/Director
Mots-clés :
  • linguistique
  • modalité
  • égyptien ancien
  • Ancient Egyptian
  • modality
  • déontique
  • néo-égyptien
  • grammaire
  • assertion
  • évidentialité
  • Late Egyptian
  • linguistics
  • assertion
  • deontic
  • complémentation
  • grammar
  • médiaphorique
  • discours indirect
  • complementation
  • evidential
  • indirect speech
Date de soutenance : 2009-03-09
Type d'accès : Restreint/Intranet
Résumé :

Cette thèse constitue la première étude générale de la modalité en néo-égyptien. Le chapitre introductif (p. 5-43) est consacré [1] à la définition de ce premier état de langue de l’égyptien de la seconde phase ; cette définition a permis la délimitation d’un corpus servant d’assise empirique à l’étude (la répartition du corpus en fonction de critères chronologiques et géographiques, de la nature du support et des "Textsorten" a donné la possibilité de pondérer et d’objectiver les analyses proposées pour chaque expression de la modalité). Ensuite, [2] un cadre théorique général pour l’étude de la langue est discuté.

Le corps du travail se divise en trois parties consacrées respectivement : [1] à une définition générale de la notion de modalité (cela afin de déterminer les media expressifs qui relèvent de son étude en néo-égyptien) ainsi qu’à l’établissement d’un modèle sémantique à la fois économique, cohérent et correspondant aux données typologiques (p. 44-115) ; [2] à l’étude des modalités radicales (i.e. les modalités déontiques et bouliques en envisageant les relations qu’elles entretiennent avec le domaine axiologique ; p. 116-341) ; [3] à l’examen des modalités assertives (p. 342-446) : [a] analyse des formes de complémentation, en ce compris les liens entre intégration syntaxique, variation de l’assertivité et degré de manipulation, [b] étude de l’impact des auxiliaires d’énonciation sur le degré d’assertivité d’une proposition, [c] critique des théories existantes concernant les moyens expressifs du discours indirect en néo-égyptien.

Les conclusions (p. 447-466) sont accompagnées de propositions prospectives devant permettre [1] de rendre le modèle défendu applicable à l’étude des complexes conditionnels, [2] d’intégrer la dimension énonciative dans l’analyse des relations interpersonnelles, [3] de proposer une approche globale des media expressifs de la causalité et de la finalité.

Autre version :
Fichiers :
Nom du fichier Taille Temps de chargement évalué (HH:MI:SS)
Modem 56K ADSL
[Restreint/Intranet] Polis_EtudeDeLaModalite_Vol1.pdf 3.26 Mb 00:07:45 00:00:17
[Restreint/Intranet] Polis_EtudeDeLaModalite_Vol2.pdf 705.34 Kb 00:01:40 00:00:03
Fichiers accessibles par l'Internet [Public/Internet] ou que par l'Intranet [Restreint/Intranet].

Bien que le maximum ait été fait pour que les droits des ayants-droits soient respectés, si un de ceux-ci constatait qu'une oeuvre sur laquelle il a des droits a été utilisée dans BICTEL/e ULg sans son autorisation explicite, il est invité à prendre contact le plus rapidement possible avec la Direction du Réseau des Bibliothèques.


Parcourir BICTEL/e par Auteur|Département | Rechercher dans BICTEL/e


© Réseau des Bibliothèques de l'ULg, Grande traverse, 12 B37 4000 LIEGE