Université de Liège Réseau des Bibliothèques

BICTEL/e - ULg
Serveur institutionnel des thèses de doctorat



Nouvelles thèses
dans BICTEL/e - ULg
  • Bouabidi, Abderrahim - Etude Critique des Différentes Approches de Validation des Méthodes Analytiques
  • Palm, Mélanie - Etude de la faculté des protéines MX porcines à conférer une résistance contre le virus influenza A et contribution à l'identification du mécanisme impliqué
  • Dermine, Martin - TESTING CANDIDATE EFFECTORS CONTRIBUTING TO RESISTANCE TO PNEUMOVIRUSES
Présentation Recherche thèse Dépôt thèse Accès
gestionnaires
 
Page de résumé pour ULgetd-10302009-165151

Auteur : Richard, Eric
E-mail de l'auteur : Eric.Richard@doct.ulg.ac.be
URN : ULgetd-10302009-165151
Langue : Français/French
Titre : EVALUATION OF THE SUBCLINICAL MEDICAL CAUSES OF POOR-PERFORMANCE AND THEIR FUNCTIONAL CONSEQUENCES IN FRENCH STANDARDBRED/ÉVALUATION DES CAUSES MÉDICALES SUBCLINIQUES DE CONTRE-PERFORMANCE ET DE LEURS CONSÉQUENCES FONCTIONNELLES CHEZ LE TROTTEUR FRANÇAIS
Intitulé du diplôme : Doctorat en sciences vétérinaires
Département : FMV - Département des sciences fonctionnelles
Jury :
Nom : Titre :
Amory, Hélène Membre du jury/Committee Member
Busoni, Valeria Membre du jury/Committee Member
Clercx, Cécile Membre du jury/Committee Member
Courroucé, Anne Membre du jury/Committee Member
Denoix, Jean-Marie Membre du jury/Committee Member
Gustin, Pascal Membre du jury/Committee Member
Mainil, Jacques Membre du jury/Committee Member
Van Erck, Emmanuelle Membre du jury/Committee Member
Vandenput, Sandrina Membre du jury/Committee Member
Art, Tatiana Promoteur/Director
Lekeux, Pierre Promoteur/Director
Mots-clés :
  • subclinical/subclinique
  • performance
  • horse/cheval
  • exercise test/test d'effort
  • bronchoalveolar lavage/lavage bronchoalvéolaire
  • impulse oscillometry/oscillométrie à impulsions
  • inflammatory airway disease/inflammation des voies respiratoires
Date de soutenance : 2009-12-03
Type d'accès : Public/Internet
Résumé :

Poor athletic performance of racehorses is a major and significant problem in the racing industry. Determining the definitive reason for poor-performance is however a real diagnostic challenge since many of the causative conditions are multifactorial and may only be manifested during exercise.

A retrospective study, including various breeds of horses, confirmed musculoskeletal, cardiovascular and upper respiratory tract clinical problems to be the most frequently implicated in reducing athletic performance. Evaluation of the lower respiratory tract was though not performed in this study.

The aim of the first part of this work were thus to determine the prevalence of different sub-clinical diseases in a population of poorly-performing Standardbred trotters, and to evaluate the sportive repercussions by comparing their physiological response to exercise with control horses.

Fifty horses underwent thorough clinical and ancillary examinations, including haematological et biochemical evaluation, Doppler echocardiography, standardised exercise tests on treadmill et racetrack, treadmill video-endoscopy et collection of respiratory fluids.

Most of the poorly-performing horses exhibited many concomitant diseases. The most frequently diagnosed sub-clinical problems involved the lower and upper respiratory tract. Poor-performers also exhibited higher values of blood lactate and heart rate, as well as lower values of haematological parameters and anti-oxidants, compared to control horses.

Inflammatory airway disease being mostly present in poorly-performing horses, the second part of this work will mainly focus on this syndrome.

The negative impact of inflammatory airway disease, as diagnosed by cytological evaluation of bronchoalveolar lavage fluid, has previously been described on respiratory function using either forced expiration or forced oscillations techniques. Sedation or bronchoprovocation were however usually required. On the other hand, the clinical significance of tracheal inflammation remains currently controversial.

The aim was therefore to exhibit and define the respiratory dysfunctions present in horses subclinically suffering from inflammatory airway disease.

Respiratory function was evaluated at rest by IOS in 34 Standardbred trotters, whereas tracheal mucus score, and both tracheal and bronchoalveolar lavages were performed 60 min post-exercise. According to the cytology of bronchoalveolar lavage fluid, the inflammatory group included 19 horses and 15 horses were used as control.

A significant correlation was found between both cytological evaluations concerning neutrophil counts, whereas no association was found between tracheal mucus and any cytology. A significant increase of respiratory resistance at the lower frequencies (1 – 10 Hz) as well as a significant decrease of respiratory reactance beyond 5 Hz was observed in inflammatory compared to control horses. Both parameters were also significantly different between inspiration and expiration in the inflammatory group only. Both eosinophil and mast cell counts of the bronchoalveolar lavage fluid were significantly correlated with respectively respiratory resistance and reactance.

The present work involved intensive clinical and functional evaluation of control and asymptomatic poorly-performing horses. The different studies allowed establishing the prevalence of medical subclinical diseases in these latter and evaluating its sportive impact considering the associated physiological responses to exercise. The presence of respiratory dysfunctions in horses with lower airway inflammation, the major trouble associated with disappointing performance, were also exhibited by impulse oscillometry./

La contre-performance est un problème majeur dans l’industrie des courses. En déterminer la cause

exacte reste néanmoins un défi diagnostic puisque la plupart des affections présentes sont souvent subcliniques,

multifactorielles et peuvent ne se manifester que pendant l’exercice.

Une étude rétrospective, incluant des chevaux de différentes races et disciplines, a ainsi confirmé les

affections cliniques des voies respiratoires supérieures, musculo-squelettiques et cardiovasculaires

comme étant les plus fréquemment impliquées dans la réduction des performances athlétiques.

Cependant, l’évaluation des voies respiratoires profondes n’avait pas été effectuée chez ces différents

chevaux.

L’objectif de la première partie de ce travail était donc de déterminer la prévalence des différentes

affections sub-cliniques induisant une contre-performance chez des Trotteurs Français, et d’en évaluer

les répercussions sportives par la comparaison des réponses physiologiques à l’exercice avec celle de

chevaux contrôles.

Cinquante chevaux ont respectivement été soumis à un examen clinique complet, une prise de sang

pour analyse hémato-biochimique au repos et 60 minutes après chaque test d’effort, une

échocardiographie Doppler, des tests d’effort standardisés sur piste et tapis roulant, une endoscopie à

l’effort, une évaluation locomotrice à grande vitesse, ainsi qu’un lavage trachéal et broncho-alvéolaire

réalisés 60 minutes post-effort.

La plupart des chevaux contre-performants ou intolérants à l’effort présentaient plusieurs affections

concomitantes. Les troubles sub-cliniques les plus fréquemment diagnostiqués concernaient

respectivement les voies respiratoires profondes et supérieures. Ces chevaux présentaient par ailleurs

des paramètres hématologiques (taux d’hémoglobine et volume globulaire moyen) et anti-oxydants

significativement inférieurs, et des paramètres pro-oxydants significativement supérieurs aux chevaux

contrôles. De plus, les valeurs de fréquence cardiaque et lactatémie étaient, lors des différents tests

d’effort, significativement supérieures à celles des chevaux contrôles,

L’inflammation des voies respiratoires profondes étant majoritairement présente chez ces chevaux

présentant des performances décevantes, la deuxième partie de ce travail se concentre plus

spécifiquement sur ce syndrome.

L’impact négatif sur la fonction respiratoire de cette affection, telle que diagnostiquée par l’évaluation

cytologique du liquide de lavage broncho-alvéolaire, a précédemment été décrite à l’aide de

techniques d’expiration forcée ou d’oscillations forcées. Une sédation ou une bronchoprovocation

étaient cependant généralement requises pour la réalisation de ces tests. Parallèlement, la signification

clinique de l’inflammation trachéale reste actuellement controversée.

L’objectif était ainsi de mettre en évidence et définir les dysfonctions respiratoires présentes chez des

chevaux souffrant sub-cliniquement de maladie inflammatoire des voies respiratoires.

La fonction respiratoire a été évaluée au repos par oscillométrie à impulsions chez 34 Trotteurs

Français asymptomatiques, alors que le score de mucus trachéal et les différents lavages ont été

évalués 60 minutes post-effort. Sur base de la cytologie broncho-alvéolaire, le groupe inflammatoire

comprenait 19 chevaux et 15 ont été utilisés comme contrôles.

Une corrélation significative était observée entre les cytologies concernant le taux de neutrophiles,

alors qu’aucune association n’était présente entre score de mucus trachéal et cytologies des différents

lavages. Une augmentation significative de la résistance respiratoire aux faibles fréquences (1 à 10 Hz)

et une diminution de la réactance respiratoire au-delà de 5Hz a été observée chez les chevaux

inflammatoires comparativement aux contrôles. Ces deux paramètres étaient également

significativement différents entre inspiration et expiration dans le groupe inflammatoire uniquement.

La résistance et la réactance respiratoire étaient par ailleurs respectivement corrélées aux taux

d’éosinophiles et de mastocytes du lavage broncho-alvéolaire.

Ce travail comprenait une évaluation clinique et fonctionnelle intensive chez des chevaux contrôles et

des chevaux contre-performants. Les études menées ont permis d’établir la prévalence des affections

médicales sub-cliniques chez ces derniers et d’en évaluer l’impact sportif par l’intermédiaire des

réponses physiologiques à l’exercice. La présence de dysfonctions respiratoires chez les chevaux avec

inflammation des voies respiratoires profondes, premier trouble associé à des performances

décevantes, a également pu être mise en évidence à l’aide de l’oscillométrie à impulsion.

Autre version :
Fichiers :
Nom du fichier Taille Temps de chargement évalué (HH:MI:SS)
Modem 56K ADSL
[Public/Internet] Manuscrit_def-ER.pdf 2.66 Mb 00:06:19 00:00:14

Bien que le maximum ait été fait pour que les droits des ayants-droits soient respectés, si un de ceux-ci constatait qu'une oeuvre sur laquelle il a des droits a été utilisée dans BICTEL/e ULg sans son autorisation explicite, il est invité à prendre contact le plus rapidement possible avec la Direction du Réseau des Bibliothèques.


Parcourir BICTEL/e par Auteur|Département | Rechercher dans BICTEL/e


© Réseau des Bibliothèques de l'ULg, Grande traverse, 12 B37 4000 LIEGE