Université de Liège Réseau des Bibliothèques

BICTEL/e - ULg
Serveur institutionnel des thèses de doctorat



Nouvelles thèses
dans BICTEL/e - ULg
  • Stiepen, Arnaud - Dynamics and compisition of Mars and Venus upper atmospheres observed by the ultraviolet spectrographs on board Mars Express and Venus Express/ Dynamique et composition des atmosphères supérieures de Mars et Vénus observées par les spectrographes ultraviolets à bord de Mars Express et Vénus Express
  • Collignon, Amandine - Abondance et variabilité des méduses en Baie de Calvi (Corse)
  • Hermans, Thomas - Integration of near-surface geophysical, geological and hydrogeological data with multiple-point geostatistics in alluvial aquifers
Présentation Recherche thèse Dépôt thèse Accès
gestionnaires
 
Page de résumé pour ULgetd-11242009-105521

Auteur : Ondo Ovono, Paul
E-mail de l'auteur : pondo@doct.ulg.ac.be
URN : ULgetd-11242009-105521
Langue : Français/French
Titre : Micropropagation "in vitro" et effets des polyamines sur la microtubérisation de l'igname du complexe "Dioscorea cayenensis - D. rotundata"
Intitulé du diplôme : Doctorat en sciences
Département : FS - Département des sciences de la vie
Jury :
Nom : Titre :
Druart, Ph. Membre du jury/Committee Member
Hausman, J.F. Membre du jury/Committee Member
Kevers, C. Membre du jury/Committee Member
Lambe, P. Membre du jury/Committee Member
Périlleux, C. Membre du jury/Committee Member
Thonart, Ph. Président du jury/Committee Chair
Dommes, J. Promoteur/Director
Mots-clés :
  • Dioscorea cayenensis - Dioscorea rotundata
  • tuber formation/tubérisation
  • storage/conservation
  • multiplication
  • iin vitro culture/culture in vitro
  • yam/igname
Date de soutenance : 2009-10-22
Type d'accès : Public/Internet
Résumé :

Les Dioscorea cultivées, dont la reproduction sexuée est aléatoire, sont multipliées essentiellement par voie végétative, ce qui entraîne la dissémination d’agents pathogènes dans les plantations, provoquant une baisse de rendement et de qualité des récoltes. Dans ces conditions, les besoins en semences sont rarement comblés et les possibilités d’extension de la culture restent limitées. En effet, devant une demande quantitative toujours croissante et qualitative de plus en plus restrictive, les techniques classiques encore employées aussi bien pour la multiplication que pour l’amélioration de la production des végétaux sont relativement lentes. En revanche, les opportunités offertes par les cultures de tissus peuvent remédier efficacement aux insuffisances et offrir des améliorations irréalisables par les autres méthodes.

La multiplication en alternance par bourgeonnement axillaire à partir de nœuds pendant 28 semaines et par mise en germination des microtubercules découpés pendant 16 semaines peut remédier à cette situation. Plusieurs facteurs peuvent avoir un impact sur l’efficacité de cette approche: la présence ou l’absence de régulateurs de croissance, la teneur en saccharose ou en éléments minéraux du milieu de culture.

Dans le cadre de cette étude, les tests réalisés ont montré une formation plus précoce du tubercule en présence de polyamines et d’acide jasmonique. Si les teneurs en polyamines endogènes et leur métabolisme sont significativement affectés par les polyamines exogènes, les modifications des teneurs en polyamines endogènes, quant à elles, ne peuvent être directement corrélées avec la formation du tubercule. Un retard dans la formation des tubercules lors d’une réduction de la teneur en sucre du milieu de culture a aussi été constaté. Ce retard dans n’est pas lié à une réduction de l’osmolarité du milieu de culture, comme nous avons pu le montrer en remplaçant partiellement le saccharose par du sorbitol.

La putrescine et ses précurseurs l’arginine et l’ornithine favorisent aussi le développement des tubercules, ceux- ci sont plus longs et plus lourds lorsque ces composés sont ajoutés au milieu de culture à faible concentration. Une augmentation de la teneur endogène en putrescine et en auxine a été observée dans ces conditions. L’addition d’acide jasmonique a un effet similaire. Une réduction du développement des tubercules est, par contre, observée en présence d’une teneur en saccharose réduite. La réduction de la teneur en sucre dans le milieu de tubérisation a aussi un effet négatif sur la germination ultérieure des microtubercules.

Pour pouvoir utiliser les microtubercules comme semences, il faut être assuré d’un taux de germination élevé et d’un stockage possible. Les microtubercules récoltés après 9 mois de culture et transférés sur un nouveau milieu sans régulateur de croissance germent très rapidement. Aucune dormance n’est observée. Les microtubercules peuvent aussi être stockés pendant au moins 18 semaines. Les meilleures conditions pour une germination élevée sont une conservation à l’obscurité, sous ± 50% d’humidité relative et à 25°C. Une période de dormance secondaire s’installe une fois le stockage en cours qui varie entre 20 et 28 semaines respectivement pour les microtubercules les plus rapides et les plus lents. Seuls les tubercules de taille supérieure à 350 mm devront être utilisés pour la germination in vitro ou ex vitro.

Autre version :
Fichiers :
Nom du fichier Taille Temps de chargement évalué (HH:MI:SS)
Modem 56K ADSL
[Public/Internet] Ondo.doc 13.40 Mb 00:31:54 00:01:11

Bien que le maximum ait été fait pour que les droits des ayants-droits soient respectés, si un de ceux-ci constatait qu'une oeuvre sur laquelle il a des droits a été utilisée dans BICTEL/e ULg sans son autorisation explicite, il est invité à prendre contact le plus rapidement possible avec la Direction du Réseau des Bibliothèques.


Parcourir BICTEL/e par Auteur|Département | Rechercher dans BICTEL/e


© Réseau des Bibliothèques de l'ULg, Grande traverse, 12 B37 4000 LIEGE