Université de Liège Réseau des Bibliothèques

BICTEL/e - ULg
Serveur institutionnel des thèses de doctorat



Nouvelles thèses
dans BICTEL/e - ULg
  • Esser, Céline - Regularity of functions: Genericity and multifractal analysis
  • Dupont, Josselin - "L’émergence d’une politique foncière régionale en Bretagne : de l’identification des enjeux à la création d’un Etablissement public foncier d’Etat/The emergence of a regional land policy in Brittany: from issues identification to the creation of a State Établissement public foncier".
  • Trotta, Marie - Modelling serial offenders’ spatial behaviours: new assumptions for geographic profiling
Présentation Recherche thèse Dépôt thèse Accès
gestionnaires
 
Page de résumé pour ULgetd-11272007-114524

Auteur : Kirere Mathe, Melchisedec
E-mail de l'auteur : kireremathe@yahoo.fr
URN : ULgetd-11272007-114524
Langue : Français/French
Titre : Mise en place d’une structure de prévention de la transmission mère - enfant du virus à VIH dans les Zones instables du milieu rural africain Etude de Faisabilité dans la Zone de Santé d’Oïcha au Nord - Est de la République Démocratique du Congo
Intitulé du diplôme : Doctorat en sciences médicales
Département : Médecine - Département des sciences de la santé publique
Jury :
Nom : Titre :
Arendt, Vic Membre du jury/Committee Member
De Mol, Patrick Membre du jury/Committee Member
Gosset, Christiane Membre du jury/Committee Member
Levy, Jack Membre du jury/Committee Member
Moutschen, Michel Membre du jury/Committee Member
Porignon, Denis Membre du jury/Committee Member
Sondag-Thull, Danielle Président du jury/Committee Chair
Lepage, Philippe Promoteur/Director
Rigo, Jacques Promoteur/Director
Mots-clés :
  • Milieu rural
  • PTME
  • Afrique
Date de soutenance : 2007-11-28
Type d'accès : Public/Internet
Résumé :

Résumé

Un programme PTME a été implanté à l’Hôpital Général de Référence de la Zone de Santé Rurale d’Oïcha au Nord-Est de la République Démocratique du Congo à partir de décembre 2002. Après la formation de l’équipe, le dépistage de l’infection par le VIH a été organisé parmi les femmes enceintes à l’occasion de la consultation prénatale. Toute femme enceinte d’âge gestationnel égal ou supérieur à 36 semaines a été invitée à participer au programme. Les femmes identifiées séropositives ont été informées de rejoindre la maternité aussitôt le travail commencé. Le protocole HIVNET 012 de prophylaxie antirétrovirale en vue d’empêcher la transmission du virus à VIH de la mère à l’enfant a été appliqué. Un suivi à domicile de 18 mois à partir de la naissance de l’enfant a été effectué. Ces travaux poursuivaient les objectifs ci-dessous: établir un programme de prévention de transmission mère-enfant du VIH et Sida, au Nord- Est de la RDC et aider la mère et l'enfant à faire face à l'infection par le VIH sida dans leur milieu de vie.

En ce qui concerne le dépistage de l’infection par le VIH chez la femme enceinte lors de la consultation prénatale, nous avons observé:

- 5016 femmes enceintes ont subi le dépistage de l’infection par le VIH à la consultation prénatale de l’hôpital d’Oïcha du 10 décembre 2002 au 28 décembre 2004.

- En moyenne, 221,5 femmes enceintes ont fréquenté mensuellement le programme PTME Oïcha. L’acceptabilité du test de dépistage a été de 98,2 %.

- Une prévalence de l’infection par le VIH de 1,9% (I.C. à 95% de 1,5 – 2,3) a été observée dans l’aire de santé de l’hôpital général de référence d’Oïcha. En se conformant aux normes de l’OMS, l’épidémie de l’infection à VIH a été identifiée comme étant en phase généralisée dans cette région.

- Habiter la campagne (OR 1,67; IC95%: 1,06 - 2,62; p: 0,0258), le veuvage et le divorce (OR 4,47; IC95%: 1,47 – 13,60), la mobilité liée à la profession du mari (OR: 4,00; IC95%: 2,36 – 6,75), le statut de déplacés (O.R. 5,77; IC95%: 3,59 – 9,29) sont les quatre facteurs discriminant l’infection par le VIH dans l’aire de santé d’Oïcha.

Quant à la pratique de la prophylaxie antirétrovirale, nous avons retenu les résultats ci-après:

- Une administration non conforme au respect de la norme (du début des contractions utérines) d’administration de la Névirapine chez la femme a été observée parmi 24 femmes enceintes sur 59, soit 40,68%. La mère en milieu rural africain a reçu la Névirapine plus tard que l’heure théorique recommandée, avec un retard moyen observé de 4 heures.

- Par ailleurs, chez l’enfant, l’administration non conforme au respect de la norme n’a concerné que 1 sur 101, soit 1% des enfants.

- Un délai moyen de 20h a été observé pour l’administration de la Névirapine chez l’enfant après sa naissance.

- 52 enfants sur 101, soit 51,5% ont reçu la névirapine à 2,86 heures de l’accouchement. Ils représentent la proportion des enfants dont les mères se sont présentées à la maternité prêtes à l’accouchement.

Summary

A PTME program was established at the Général Hospital of Reference of the Health Rural Zone of Oïcha in the North-East of the Democratic Republic of Congo as from December 2002. After the training of the team, the tracking of the infection by the HIV was organized among the pregnant women at antenatal consultation. Any pregnant woman of gestational age equal or higher than 36 weeks was invited to take part in the program. The HIV positive identified women were informed to join maternity at once started work.

Protocol HIVNET 012 of antiretroviral prevention in order to prevent the transmission of the virus HIV from the mother to the child was applied. A follow-up in 18 month old residence starting from the birth of the child was carried out.

This work pursued the goals below: To establish a programme of prevention of transmission mother-child of the HIV and AIDS, in the North-East of the DRC and to help the mother and the child to face the infection by the HIV AIDS in their home

With regard to the tracking of the infection by the HIV at the pregnant woman during the antenatal consultation we observed:

 5016 pregnant women underwent the tracking of the infection by the HIV at the antenatal consultation of the Oïcha hospital from December 10, 2002 to December 28, 2004.

 On average, 221,5 pregnant women attended Oïcha PTME program monthly.

 The acceptability of the test of tracking was 98,2%.

 A prevalence of the infection by the HIV of 1,9% (C.I. with 95% of 1,5 - 2,3) was observed in the surface of health of the Oïcha Général hospital of reference. While conforming to the standards of WHO, the epidemic of the infection with HIV was identified as being in Généralized phase.

 To live the countryside (OR: 1,67; IC95%: 1,06 - 2,62; p: 0,0258, widowhood and divorces (OR 4,47; IC95%: 1,47 – 13,60), the mobility related to the profession of the husband (OR: 4,00; IC95%: 2,36 – 6,75), the statute of displacement (OR 5,77; IC95%: 3,59 – 9,29) are the four factors discriminating the infection by the HIV in Oïcha area of health.

As for the practice of antiretroviral prevention disease, we observed the results hereafter:

 An administration non in conformity with the respect of the standard (from the beginning of the uterine contractions) of administration of Névirapine at the woman was observed among 24 pregnant women out of 59, that is to say 40,68%. The mother in African rural area received Névirapine later that the recommended theoretical hour, with an average delay observed of 4 hours.

 In addition, in the child, the no conformity administration with the respect of the standard related to only 1% of the children. An average time of 20h was observed for the administration of Névirapine in the child after his birth.

Autre version :
Fichiers :
Nom du fichier Taille Temps de chargement évalué (HH:MI:SS)
Modem 56K ADSL
[Public/Internet] These.pdf 2.31 Mb 00:05:29 00:00:12

Bien que le maximum ait été fait pour que les droits des ayants-droits soient respectés, si un de ceux-ci constatait qu'une oeuvre sur laquelle il a des droits a été utilisée dans BICTEL/e ULg sans son autorisation explicite, il est invité à prendre contact le plus rapidement possible avec la Direction du Réseau des Bibliothèques.


Parcourir BICTEL/e par Auteur|Département | Rechercher dans BICTEL/e


© Réseau des Bibliothèques de l'ULg, Grande traverse, 12 B37 4000 LIEGE