Université de Liège Réseau des Bibliothèques

BICTEL/e - ULg
Serveur institutionnel des thèses de doctorat



Nouvelles thèses
dans BICTEL/e - ULg
  • André, Cédric - Audiovisual spatial congruence, and applications to 3D sound and stereoscopic video.
  • Mabille, Georges - Analyse de la variabilité naturelle du climat : application à l’aide des ondelettes
  • Stephany, Antoine - Contribution à l'étude numérique de la lubrification en régime mixte en laminage à froid.
Présentation Recherche thèse Dépôt thèse Accès
gestionnaires
 
Page de résumé pour ULgetd-12022010-112610

Auteur : Merbah, Sarah
E-mail de l'auteur : Sarah.Merbah@ulg.ac.be
URN : ULgetd-12022010-112610
Langue : Français/French
Titre : La mémoire procédurale dans le vieillissement normal et pathologique: Impact du mode d'apprentissage
Intitulé du diplôme : Doctorat en sciences psychologiques et de l'éducation
Département : FAPSE - Département des sciences cognitives
Jury :
Nom : Titre :
ADAM, Stéphane Membre du jury/Committee Member
BEAUNIEUX, Hélène Membre du jury/Committee Member
PEIGNEUX, Philippe Membre du jury/Committee Member
SALMON, Eric Président du jury/Committee Chair
MEULEMANS, Thierry Promoteur/Director
Mots-clés :
  • mémoire procédurale/ procedural memory
  • maladie d'Alzheimer/ Alzheimer's disease
  • démence à corps de Lewy
  • Dementia with Lewy bodies
  • lecture en miroir/ Mirror reading
Date de soutenance : 2010-11-24
Type d'accès : Restreint/Intranet
Résumé :

Ce travail de thèse avait pour objectif principal de contribuer à une meilleure compréhension de la mémoire procédurale dans le vieillissement normal et pathologique. Plus spécifiquement, nous avons tenté de déterminer de manière plus précise l’impact du mode d’entraînement afin d’identifier les conditions qui optimisent l’acquisition de nouvelles habiletés dans le vieillissement normal et pathologique.

Avant d’examiner plus précisément les implications de nos résultats sur les plans théorique et clinique, il convient tout d’abord d’en faire un bref récapitulatif.

L’Etude 1 comportait un double objectif : (1) développer une épreuve évaluant l’acquisition de nouvelles habiletés perceptivo-motrices qui serait facilement applicable dans un contexte clinique ; (2) étudier l’impact du mode d’entraînement sur l’acquisition de ces nouvelles habiletés chez des sujets adultes. Dans cette perspective, nous avons créé une version informatisée du paradigme de dessin en miroir. Dans cette tâche, les sujets devaient parcourir des figures géométriques, le plus rapidement possible, à l’aide d’une souris d’ordinateur inversée. Afin de poursuivre nos objectifs, trois expérimentations ont été menées. Dans l’expérience 1, deux types d’entraînement étaient comparés : un entraînement constant et un entraînement variable. Nous pensions que ce dernier engendrerait de plus faibles performances durant la phase d’acquisition, mais de meilleures performances lors de la phase test. Cependant, aucune différence de performance n’est apparue entre les deux conditions. Nous avons, dès lors, supposé que cette absence de différence puisse être liée à la nature de l’instruction donnée aux participants exigeant une grande rapidité. Ainsi, les sujets de la condition constante, parce qu’ils réalisaient la tâche à la limite de leurs possibilités, se trouvaient de facto dans une condition comparable (en termes d’investissement) à la condition variable. Dans l’expérience 2, une limitation de vitesse a été imposée sur les mêmes tâches afin de renforcer le contraste entre les conditions constante et variable. Cependant, aucune différence n’est apparue entre les groupes. A nouveau, nous avons postulé que la méthodologie employée n’était pas en mesure de mettre en évidence une différence entre les modes d’entraînement. En effet, durant l’expérimentation, il est apparu que les sujets des deux groupes commettaient de nombreuses erreurs engeandrant à leur tour un ralentissement du déplacement de la cible, obligeant donc les sujets à freiner et constamment contrôler leur mouvement. Par conséquent, il est possible que ce contrôle ait pu à nouveau rendre la condition constante comparable à la condition variable en termes d’investissement cognitif. Nous avons dés lors proposé une nouvelle consigne durant la phase d’acquisition de l’expérience 3 : réaliser le parcours en commettant le moins d’erreurs possible et sans contrainte de temps. Cette nouvelle adaptation n’a pas, une fois encore, permis de mettre en évidence de différence d’apprentissage entre les diverses conditions d’entraînement (constante, bloc et variable). Ces résultats suggèrent que la tâche de dessin en miroir informatisée était trop complexe pour mettre en avant un effet du mode d’entraînement.

L’Etude 2 comportait également un double objectif : (1) créer une épreuve de lecture en miroir permettant d’évaluer de manière plus précise l’acquisition de nouvelles habiletés perceptivo-verbales ; (2) explorer plus spécifiquement ces capacités dans le vieillissement normal et dans la maladie d’Alzheimer. En effet, après avoir remis en question la pertinence du paradigme de lecture en miroir de Cohen et Squire (1980), Masson (1986) a créé un nouveau paradigme mais n’avait, de façon étonnante, pas observé d’apprentissage procédural chez des sujets jeunes. Dans ce contexte, nous avons apporté plusieurs modifications (lettres majuscules, non-mots, sens de lecture) à ce paradigme afin de le rendre plus efficace dans l’évaluation de l’apprentissage procédural. Ainsi, notre première expérience montre chez des sujets jeunes un apprentissage avec une amélioration des performances entre la phase d’acquisition et la phase test tant pour des non-mots composés de lettres déjà traitées que pour des non-mots composés de nouvelles lettres encore jamais vues. Ces résultats suggéraient donc que la nouvelle version de cette tâche permettait d’évaluer l’apprentissage procédural et non plus un effet d’amorçage de répétition sur les lettres. Lors d’une seconde expérience, nous avons donc mis à profit cette tâche pour évaluer l’apprentissage de nouvelles habiletés perceptivo-verbales de manière plus fine et adaptée dans la maladie d’Alzheimer. Les résultats ont mis en évidence un effet d’amorçage de répétition chez les patients et les sujets âgés de contrôle mais un apprentissage procédural uniquement chez les sujets âgés de contrôle. Cette incapacité pourrait remettre en question l’idée générale selon laquelle l’apprentissage procédural est généralement préservé dans cette pathologie. Toutefois, la difficulté des patients à acquérir cette habileté pourrait être liée à une trop grande variabilité de la tâche utilisée. Dès lors, administrer cette même épreuve selon un mode plus constant pourrait permettre aux patients, par une diminution du recours aux processus contrôlés, d’acquérir cette habileté de lecture en miroir.

Toujours dans le but d’explorer les capacités de mémoire procédurale dans le vieillissement pathologique, l’Etude 3 a investigué cet aspect dans la démence à corps de Lewy (DCL). Bien qu’un intérêt grandissant est né pour cette pathologie depuis quelques années, aucune étude n’a jusqu’ici tenté d’y investiguer le statut de la mémoire procédurale. Les résultats ainsi obtenus montraient que les patients DCL, tout comme les sujets âgés, amélioraient leurs performances entre la phase d’acquisition et la phase test tant pour les lettres déjà rencontrées que pour les nouvelles lettres.

Dans l’Etude 4, nous avons voulu déterminer si un mode d’entraînement caractérisé par une plus faible variabilité, permettrait aux patients Alzheimer d’acquérir l’habileté de lecture en miroir. Concrètement, cette étude comportait également un double objectif : (1) investiguer l’impact du mode d’entraînement (bloc versus variable) dans un domaine perceptivo-verbal chez des patients Alzheimer ; (2) tester l’hypothèse selon laquelle un entraînement variable est caractérisé par un recours plus important au fonctionnement exécutif qu’un entraînement en bloc. Vingt-quatre patients Alzheimer ont été testés et deux conditions d’entraînement ont été comparées. La condition en bloc consistait à présenter des non-mots construits avec une première série de lettres (série A) et ensuite présenter des non-mots avec une autre série de lettres (série B). En revanche, dans la pratique variable, l’ensemble des non-mots étaient construits avec des lettres appartenant aux séries A et B simultanément. Il est apparu que les patients issus de la condition en bloc lisaient les non-mots composés de nouvelles lettres significativement plus vite que le groupe variable, qui lui, n’a pas amélioré sa performance. De plus, nos résultats ont confirmé l’implication du fonctionnement exécutif dans la pratique variable et non dans la pratique en bloc. Ces résultats montrent que des patients déficitaires sur le plan exécutif auront plus de difficultés à apprendre de nouvelles habiletés perceptivo-verbales au travers d’un entraînement variable.

Autre version :
Fichiers :
Nom du fichier Taille Temps de chargement évalué (HH:MI:SS)
Modem 56K ADSL
[Restreint/Intranet] these.pdf 1.21 Mb 00:02:52 00:00:06
Fichiers accessibles par l'Internet [Public/Internet] ou que par l'Intranet [Restreint/Intranet].

Bien que le maximum ait été fait pour que les droits des ayants-droits soient respectés, si un de ceux-ci constatait qu'une oeuvre sur laquelle il a des droits a été utilisée dans BICTEL/e ULg sans son autorisation explicite, il est invité à prendre contact le plus rapidement possible avec la Direction du Réseau des Bibliothèques.


Parcourir BICTEL/e par Auteur|Département | Rechercher dans BICTEL/e


© Réseau des Bibliothèques de l'ULg, Grande traverse, 12 B37 4000 LIEGE