Université de Liège Réseau des Bibliothèques

BICTEL/e - ULg
Serveur institutionnel des thèses de doctorat



Nouvelles thèses
dans BICTEL/e - ULg
  • Stiepen, Arnaud - Dynamics and compisition of Mars and Venus upper atmospheres observed by the ultraviolet spectrographs on board Mars Express and Venus Express/ Dynamique et composition des atmosphères supérieures de Mars et Vénus observées par les spectrographes ultraviolets à bord de Mars Express et Vénus Express
  • Collignon, Amandine - Abondance et variabilité des méduses en Baie de Calvi (Corse)
  • Hermans, Thomas - Integration of near-surface geophysical, geological and hydrogeological data with multiple-point geostatistics in alluvial aquifers
Présentation Recherche thèse Dépôt thèse Accès
gestionnaires
 

Que faut-il déposer ?

Seul le dépôt de la table des matières et des informations bibliographiques est obligatoire. L'auteur aura la faculté de spécifier le degré d'accessibilité de son œuvre. Tout dépôt devra s'effectuer dans le respect des règles de valorisation des résultats des recherches en vigueur à l'ULg afin de sauvegarder les potentialités de valorisation économique des résultats exposés dans la thèse.

Le dépôt sous forme électronique ne remplace pas le dépôt habituel dans la bibliothèque concernée de la thèse sous forme papier.

Pourquoi mettre une thèse en ligne ?

Les raisons sont multiples, car l'institution où la thèse a été soutenue ainsi que son auteur peuvent en retirer des avantages indéniables.

Tout d'abord, aujourd'hui la quasi-totalité des thèses sont directement rédigées sous forme numérique, à l'aide d'un traitement de texte. La version papier déposée et (parfois) diffusée n'en est finalement qu'un dérivé. Par conséquent, les manipulations à effectuer pour permettre la mise en ligne de ces thèses sont fortement réduites.

Les retombées directes de cette initiative sont évidemment une plus grande visibilité et une valorisation accrue de la recherche, et ceci au niveau mondial. La diffusion des travaux est également fortement accélérée, puisque seuls quelques jours ou semaines suffiront à cette diffusion planétaire, bon nombre d'intermédiaires étant supprimés. Cette opportunité est d'autant plus intéressante pour des chercheurs qui n'auraient pas l'occasion de publier leur travaux par des voies plus classiques (version papier).

Aller à la page précédentepage précédente page 3/8 page suivanteAller à la page suivante

© Réseau des Bibliothèques de l'ULg, Grande traverse, 12 B37 4000 LIEGE